Santé - Medtech

Avec l’acquisition de Geomod en décembre dernier, Coexya et Argos Wityu avaient renforcé l’activité de géolocalisation du
groupe luxembourgeois de services informatiques et d’édition de logiciels (lire ci-dessous). Depuis, tous deux avaient gardé une démarche pro active en matière d’identification de cibles, et cherchaient à consolider une des cinq autres branches de la société. Le domaine de la santé a été privilégié, et leurs regards se sont alors portés sur le nordiste Aquilab, éditeur de solutions pour l’oncologie depuis 20 ans, co-fondé notamment par DAvid Gibon et Henri Houzet. « Les
dirigeants n’écartaient pas la possibilité d’un adossement avec un industriel, racontent Karel Kroupa et Simon Guichard, respectivement et chez Argos Wityu, notamment avec un acteur également centré sur le parcours de soins et dont les bases clients sont complémentaires. » Aquilab, installé dans la région lilloise, n’avait jusqu’ici n’a jamais connu d’investisseurs depuis sa fondation en 2000.

300 clients supplémentaires

La PME nordiste, silencieuse sur ses revenus mais dont l’effectif regroupe près d’une trentaine de collaborateurs, fournit à près de 350 centres de soins, français et internationaux, des solutions logicielles garantissant la qualité des équipements de radiothérapie et d’imagerie médicale, ainsi qu’une plateforme assurant une gestion des essais
cliniques ; des outils complémentaires à celui dont dispose déjà Coexya, Consore, qui permet aux médecins d’explorer les informations contenues dans les dossiers de patients et autres documents en santé pour faire progresser la connaissance en cancérologie. Le groupe, qui est présidé par Philippe Le Calvé, est à ce jour constitué de 700 collaborateurs répartis entre Lyon, Brest, Paris et Rennes. Il a généré près de 70 M€ de chiffre d’affaires en 2021 auprès de 370 clients.